Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Le 100% numérique déjà bien installé

Après le déploiement du Très haut débit dans tous les collèges publics en 2018, le Département poursuit son plan 100 % numérique. Tour d’horizon.

Dès 2015, le Département a fait le pari de transformer les collèges en établissements “100 % connectés”. C’est chose faite. Les outils et les supports numériques sont désormais au service de l’apprentissage et de la pédagogie dans les 136 collèges publics et les 51 collèges privés du département. Tablettes, Très haut débit, mobilier connecté, manuels scolaires dématérialisés, cette stratégie numérique se décline en plusieurs projets, dont la majorité sont déjà bien avancés pour cette rentrée, et pour lesquels la collectivité continuera d’investir en moyenne 20 millions d’euros par an pendant 10 ans dans le cadre du plan Charlemagne.


LE TRÈS HAUT DÉBIT DÉPLOYÉ PARTOUT

L’architecture digitale des collèges publics a été totalement repensée en trois ans.

Pour preuve, depuis le 1er janvier 2018, tous sont raccordés au Très haut débit (THD) avec une ligne fibre optique dédiée. Grâce au déploiement de cet équipement à grande vitesse, indispensable à l’utilisation des tablettes et autres outils, la collectivité a facilité l’accès au numérique à tous les élèves. Par ailleurs, l’aide départementale aux collèges privés a été renforcée puisque les abonnements au THD sont désormais intégrés dans les dotations de fonctionnement des établissements. Au-delà de la rapidité, ce dispositif permet d’assurer une connexion sécurisée à l’environnement de travail et aux ressources.

DES TABLETTES POUR TOUS LES ÉLÈVES DE 6e ET 5e

Imprimantes, scanners, appareils photos numériques ou vidéoprojecteurs, l’achat de logiciels pédagogiques et de matériels périphériques s’inscrit pleinement dans le plan numérique proposé par le Département, mais pas seulement.

Pour la rentrée 2017, la collectivité avait équipé l’ensemble des classes de 5e des collèges volontaires en distribuant près de 25 000 tablettes aux élèves et à leurs enseignants. Cette année, le dispositif a été étendu aux élèves de 6e des collèges volontaires, portant le nombre de tablettes à 55 000, un record depuis le lancement du plan numérique.

À travers cette mesure, le Département souhaite diversifier l’offre pédagogique en multipliant les contenus numériques à disposition des élèves. Ils ont ainsi la possibilité de préparer leurs exposés, faire leurs devoirs, consulter les cours et s’exercer tout en allégeant considérablement leurs cartables.

PLAN NUMÉRIQUE NATIONAL : LE DÉPARTEMENT PREND LE RELAIS

Associé au “Plan numérique national”, le Département s’est vu rembourser en 2017 par l’État la moitié des dépenses occasionnées pour équiper les élèves de 5e en tablettes (7,6 millions d’euros sur les 14 millions investis).

À la rentrée 2018, l’abandon du Plan numérique national n’est pas sans conséquences pour la collectivité qui doit, pour poursuivre ses objectifs, financer le dispositif à hauteur de 16,6 millions d’euros sans compensation.

UN GUIDE POUR LES BONNES PRATIQUES NUMÉRIQUES

Avec la multiplication des supports personnels au sein d’un foyer (smartphones, ordinateurs), l’accès à internet n’en est que plus simple, et bien souvent illimité. Mais ce n’est pas sans risques.

Pour apprendre les bons réflexes aux plus jeunes et sensibiliser leurs parents, la collectivité s’est engagée à les accompagner vers des pratiques raisonnées et responsables via un “Guide des usages numériques”, qui répond à des questions essentielles : “Comment protéger sa vie privée sur internet ? À partir de quand est-on responsable d’une infraction ? Qu’est-ce que le droit à l’oubli ?”.

Dans ce document, le Département donne des éléments de réponse accompagnés d’un lexique numérique, de conseils et textes de loi applicables à chaque situation. Ce guide sera intégré directement sur les tablettes et disponible également sur le site www.departement13.fr.

UN ROBOT POUR AIDER LES ÉLÈVES MALADES

La politique numérique impulsée par le Département ne se limite pas à l’utilisation de tablettes ou à la mise en place du Très haut débit dans les établissements.

Pour permettre aux élèves dans l’incapacité de se rendre en salle de classe de suivre les cours depuis leur domicile ou leur chambre d’hôpital, le Département a fait le pari d’expérimenter un robot dernière génération dit de “téléprésence”.

Il devrait être capable de retransmettre les cours en direct et donner la possibilité à l’élève d’interagir avec ses camarades et ses professeurs comme s’il était dans les conditions du réel. Le dispositif, testé par 7 collèges publics et privés en cette rentrée 2018, sera étendu dans les années à venir si les résultats sont convaincants.

 

CAP SUR LES MANUELS NUMÉRIQUES

Le Département expérimente les manuels scolaires numériques dans une dizaine d’établissements en cette rentrée 2018. Aux collèges Jean-Moulin à Marseille et La Nativité à Aix-en-Provence, le concept est déjà testé et approuvé.

Fini les cartables trop lourds, le livre d’histoire oublié sur la table de chevet ou le cahier égaré, les élèves de 4e et 5e des collèges Jean-Moulin et La Nativité ont tout ce dont ils ont besoin sur tablette. Et ce n’est pas pour leur déplaire.

UNE MESURE QUI SÉDUIT

“Au démarrage, en 2016/2017, il a fallu procéder à quelques ajustements et l’équipe pédagogique a dû faire un effort d’adaptation, mais c’est très positif”, précise Jean-Marie Lèbre, directeur adjoint du collège La Nativité. Même sentiment pour Isabelle Monnet-Degand, son homologue au collège Jean-Moulin : “Grâce à une étroite collaboration entre le collège, le Département et l’Académie, nous avons trouvé le bon éditeur pour les manuels. Le dispositif a été très bien accueilli par les élèves et leurs familles”.

Cours de français, mathématiques, dictionnaire, sons, images, le concept propose d’accéder à des contenus riches et variés sur un même support. “Les élèves peuvent aussi télécharger les données sur leur smartphone ou leur ordinateur personnel. La tablette navigue entre le domicile et le collège, même pendant les petites vacances scolaires (hors vacances d’été) pour permettre aux jeunes de consulter les cours, faire leurs exercices et leurs devoirs où qu’ils soient”, poursuit Isabelle Monnet-Degand.

15 COLLÈGES ÉQUIPÉS EN 2018

Le choix du manuel scolaire numérique constitue donc une plus-value sur plusieurs points en permettant la production, la mutualisation et l’échange entre le collégien et l’équipe éducative.

Si ces deux établissements ont pu expérimenter le dispositif en avant-première, 13 autres vont s’y essayer à la rentrée 2018. En cas de succès, il pourrait être étendu à l’ensemble des collèges du département.

UNE PLATEFORME D’AIDE AUX DEVOIRS EN LIGNE

Sous la forme d’un site internet accessible depuis n’importe quel support (tablette, ordinateur, smartphone), le Département met en place un service d’aide aux devoirs à destination des collégiens des Bouches-du-Rhône qu’il expérimente dans 5 établissements en cette année scolaire 2018/2019.

Chaque élève dispose d’un compte personnel avec un identifiant et un mot de passe pour se connecter à la plateforme. Mathématiques, français, histoiregéographie, les collégiens peuvent poser des questions relatives à toutes les matières sur un forum ou poster l’énoncé d’un exercice pour lequel ils rencontrent des difficultés.

Des lycéens sont chargés de leur répondre, sur la base du volontariat, avant que leurs propos soient vérifiés et modérés par des enseignants. Sur la plateforme, un ensemble de ressources numériques, des manuels, une encyclopédie et un dictionnaire sont consultables pour permettre à l’élève de disposer de tous les outils d’apprentissage.

DES LABORATOIRES NUMÉRIQUES DANS LES COLLÈGES

En début d’année scolaire 2017/2018, le collège Jean-de-la-Fontaine à Gémenos et le collège André-Malraux à Marseille ont répondu à un appel à projets dans le cadre du “Plan numérique national”.

Ils se sont portés volontaires pour devenir des collèges “laboratoires” et offrir à l’ensemble des élèves et de la communauté éducative des outils numériques tels que des imprimantes et scanners 3D, une découpeuse/graveuse laser et un studio d’enregistrement vidéo/audio.

LA LOGISTIQUE ASSURÉE PAR LE DÉPARTEMENT

Après les avoir testés auprès des élèves de 4e et 5e, les collèges Jean-Moulin et La Nativité étendent en 2018 l’usage des manuels scolaires numériques à tous les niveaux de classe. Pour cela, cet été, des bornes wifi ont été installées dans les deux établissements pour augmenter la capacité de connexion. Par ailleurs, le Département a également financé l’achat de casiers équipés de chargeurs pour entreposer le matériel.