Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Marseille-1er-7ème-Arr

La Bonne Mère, la Corniche, la Canebière ou encore Noailles et Belsunce... Les 1er et 7e arrondissements de Marseille regorgent d’histoire, à cheval entre le centreville et le bord de mer. Pour préserver la qualité de vie des habitants, le Département des Bouches-du-Rhône s’engage et conduit des projets dans les domaines sportifs, éducatifs et culturels.

NOS RÉALISATIONS

UN NOUVEAU TOIT POUR LE THÉÂTRE DE LA CRIÉE

Au coeur du Vieux-Port de Marseille, le Théâtre national de la Criée est l’un des plus emblématiques sites culturels de la ville. Derrière sa façade classée, avec ses 800 places et son vaste hall, il dispose du plus beau plateau de la cité phocéenne. Afin de conserver ce véritable joyau patrimonial dans un bon état, une phase de désamiantage a d’abord été menée avant la réfection totale des 2 200 m² de toiture.

Une opération indispensable en raison des nombreuses infiltrations, responsables de la détérioration du bâtiment. Unique financeur aux côtés de la Ville de Marseille, le Département a contribué à ces travaux à hauteur de 80 %, soit 733 000 euros sur 917 000 euros.

LE NOUVEAU VISAGE DE L’ÎLOT VELTEN

Au coeur du 1er arrondissement de Marseille, entre Belsunce, la Porte d’Aix et la gare Saint- Charles, l’îlot Velten offre un nouveau visage après plus de deux ans de travaux destinés à revaloriser les nombreux équipements et à rendre l’espace public accessible, fonctionnel et agréable pour les riverains et les visiteurs.

Un nouveau centre social, un centre d’animation de quartier agrandi et fonctionnel, une entrée pour les caves à jazz de la Cité de la Musique, un nouvel accès pour l’école de musique et un espace public réaménagé et piétonnisé, les travaux de requalification de l’îlot Velten ont permis de redéfinir les différentes fonctions de ce site du coeur historique de la cité phocéenne. Lancée à l’été 2016, l’opération s’inscrit dans le périmètre plus large du projet de renouvellement urbain du Centre nord, porté par l’Agence nationale du renouvellement urbain (Anru). Coordonné par le groupement d’intérêt public Marseille Rénovation Urbaine, le projet qui a nécessité 8,55 millions d’euros, a bénéficié du soutien du Département à hauteur de près de 634 000 euros, mais également de l’Anru, de la Région et de la Ville de Marseille.

DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS TRANSFORMÉS

L’ancienne halle Velten a été réaménagée pour accueillir le nouveau centre social sur une superficie de 1 000 m2 avec en rez-de-chaussée les activités sportives, la danse et en mezzanine les permanences d’accueil et l’administration. À l’extérieur, un espace pour les activités sportives et pédagogiques des enfants a été réalisé. Le Centre d’animation de quartier dispose désormais d’un bâtiment entièrement dédié à ses missions sur 1 400 m2 et d’un city stade flambant neuf.

Les espaces extérieurs du CAQ ont été également repensés avec le réaménagement de l’espace piéton central agrémenté de plantations, et doté de deux accès, l’un par les escaliers réhabilités depuis la rue Francis-de-Pressensé, l’autre par le passage voûté depuis la rue Bernard du Bois.

LES ACCÈS DE LA CITÉ DE LA MUSIQUE REPENSÉS

Enfin, en coeur d’îlot, du côté de la Cité de la musique, un nouveau hall d’accueil a été aménagé pour les élèves de l’école de musique ainsi qu’une entrée spécifique depuis la rue de Pressensé pour les caves à jazz. Cela a permis de sécuriser les abords du bâtiment, notamment lors des représentations musicales mais aussi d’en ouvrir l’accès aux personnes à mobilité réduite.

UNE MAIRIE AU COEUR DE LA CANEBIÈRE

Avec l’élan impulsé par Marseille Capitale européenne de la Culture en 2013, la Ville souhaite poursuivre le développement de son attractivité culturelle en implantant un complexe doté d’un cinéma sur la place Léon Blum, en plein coeur de la ville. La mairie des 1er et 7e arrondissements a été relocalisée en lieu et place de l’ancienne Maison de la Région, au 61 avenue de la Canebière. Des travaux ont permis de réadapter les locaux à l’exercice des fonctions d’une mairie de secteur. Parmi eux, la création de 4 postes de réception, l’aménagement des bureaux et de la zone d’attente ainsi que la réfection de la salle d’exposition.

L’ÉCOLE KORSEC A ENFIN SA CANTINE

L’école élémentaire Korsec, à deux pas de la gare Saint-Charles, ne disposait pas de sa propre cantine. Un désagrément qui obligeait les jeunes élèves à se déplacer jusqu’à l’école voisine pour se restaurer dans un self déjà saturé.

Pour y remédier, des travaux ont permis de créer un espace supplémentaire de 190 m2 au niveau de l’aile sud de l’école et d’aménager au rez-de-chaussée la cuisine et l’espace de restauration. Les classes sont donc regroupées à l’étage.

LA PISCINE SAINT-CHARLES SÉCURISÉE

Après plus de 45 ans d’activité, la piscine Saint-Charles, tout près de la gare et du lycée du même nom, avait besoin d’être rénovée. Un travail de désamiantage a été effectué afin de garantir la sécurité des baigneurs, du personnel d’entretien et des maîtres-nageurs.

Pour rendre le complexe conforme à la réglementation en vigueur, un ascenseur permettra aux personnes à mobilité réduite de profiter de l’espace de bain. D’autres travaux comme l’étanchéité du solarium, la réfection des cloisons et des faux plafonds et le traitement des façades ont été réalisés.

UNE NOUVELLE ENTRÉE POUR L’ÉCOLE DE LA CORDERIE

L’école de la Corderie doit subir des travaux d’adaptation pour plus de sécurité et d’accessibilité. La création d’une entrée indépendante est prévue. Elle sera équipée de deux ascenseurs et d’une cage d’escaliers. Le programme proposé sur cet établissement comprend également un aménagement de la loge du concierge, des travaux de peinture, la création d’un préau mais aussi la réhabilitation des toilettes. L’ensemble de ces modifications devraient être effectives à la rentrée 2019.