Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Marseille-9ème-10ème-Arr

À cheval entre le centre-ville et les quartiers Sud, bordés par les calanques, les plages et l’espace balnéaire du Prado, les 6e et 8e arrondissements de Marseille accueillent près de 120 000 habitants. Pour améliorer leur quotidien, le Département a investi dans les équipements sportifs, culturels et éducatifs du secteur.

Nos réalisations

LA ROUTE DE LA GINESTE SECURISEE

L’incendie de septembre 2016 qui a touché le versant Est de Luminy et plus largement le plateau de la Gineste, a mis à nu le terrain et plus particulièrement des fronts rocheux dangereux, situés dans la montée de la RD 559 vers le col de la Gineste.

C’est pourquoi, après des études effectuées par le Département et la Ville de Marseille, des travaux de sécurisation ont été menés au-dessus de la route.

Ce chantier, situé au coeur du Parc national des Calanques, qui s’est déroulé en décembre dernier, a permis d’une part de sécuriser les masses instables, d’enlever certains éléments rocheux dangereux, d’en fixer d’autres à la paroi en procédant à des emmaillotages, et d’autre part de poser des piliers de renforcement.

Cette opération menée par la Ville de Marseille a été évaluée à 81 666 euros, dont 80 % (soit 65 333 euros) financés par le Département.

MAZARGUES : L'ÉGLISE RETROUVE SON LUSTRE

L’église et son parvis en Provence, et notamment dans les noyaux villageois à Marseille, c’est un lieu de rencontres. Pour que l’église de Mazargues conserve son attrait et sa place stratégique, il a fallu mettre en sécurité les façades, restaurer les enduits extérieurs et intérieurs ainsi que les sols. L’église paroissiale et son presbytère ont donc retrouvé leur lustre.

En parallèle, le parvis a connu à son tour une remise en état des espaces piétonniers dégradés, sur les places Saint-Roch et du Christ, ainsi que les rues Lali et Raoux.

Le parvis de l’église présente donc une surface en dallage de pierres naturelles, avec des bordures en calcaire. Un véritable paysage de carte postale.

Terminés il y a six mois, ces travaux ont pu être réalisés avec l’aide importante du Département, à hauteur de 1 028 724 euros.


LE STADE GANAY MODERNISÉ

Le stade Ganay, niché à deux pas du stade Orange Vélodrome dans le 9e arrondissement, a subi une profonde transformation impulsée par la création du bassin de rétention sous sa pelouse.

Au-delà du réseau pluvial permettant d’éviter les inondations, les usagers profitent désormais d’un terrain de football modernisé pourvu de gazon synthétique et d’un système d’éclairage homologué. D’autre part, l’ensemble du complexe et ses abords ont été réhabilités.


LE GYMNASE DE PONT-DE-VIVAUX
RÉHABILITÉ

La première tranche des travaux prévoyait notamment la réfection des vestiaires du gymnase de Pont-de-Vivaux (10e), la mise en conformité de ses installations électriques et de sa toiture. Pour finaliser l’opération, une deuxième phase a permis la réhabilitation du sol de l’aire de jeu, le ravalement des façades et la création d’un espace piéton extérieur.


CURE DE JOUVENCE AU PARC DU 26e CENTENAIRE

Entre 2016 et 2019, trois années de travaux vont permettre au célèbre parc du 26e centenaire (10e) de se refaire une santé. À l’entrée du parc, le parvis qui abrite le très symbolique Arbre de l’Espérance a été rénové.

À l’intérieur, une première salve dédiée à la réfection des espaces verts (remplacement des palmiers, plantation de nouveaux arbres, réhabilitation de la roseraie, etc) et du terrain multisport a été achevée.

Pour poursuivre sur cette lancée, le renouvellement des pelouses et la rénovation des aires de jeux du Chemin d’Argile sont prévus pour 2019.


UNE NOUVELLE ÉCOLE DE LA DEUXIÈME CHANCE

Implantée dans le 15ème arrondissement de Marseille depuis le début des années 2000, l’école de la Deuxième chance va ouvrir un second établissement à l’horizon 2019 au 343 boulevard Romain Rolland (9e).

Cette structure, dont l’objectif est d’aider les jeunes entre 18 et 25 ans en décrochage scolaire à rebondir, accompagne chaque année près de 800 personnes vers l’insertion professionnelle.

Avec 1 500 m2 supplémentaires dans les quartiers Est de la ville, près de 400 nouveaux stagiaires rejoindront les rangs de l’école de la Deuxième chance.


UN CHEMINEMENT DOUX EN MILIEU URBAIN

Plus de 600 mètres, c’est la longueur de la Via Massilia Sport, un nouveau cheminement dédié aux piétons le long des berges de l’Huveaune.

Entre la station de métro Sainte-Marguerite Dromel et l’avenue Alfred Curtel, dans le 9e arrondissement de Marseille, il favorise la pratique du sport et les modes de transport doux pour tous les publics.

Accessible aux personnes à mobilité réduite, ce parcours dispose d’espaces verts pour offrir aux Marseillais une alternative de déplacement plus agréable en milieu urbain. Le Département a financé sa réalisation à hauteur de 266 401 euros.